5 février 2016 : « gouverner sans le peuple ? »

Colloque « Gouverner sans le Peuple ? »
Université Paris Descartes, PHILéPOL
Sorbonne, Amphithéâtre Durkheim
Vendredi 5 février 2019
9h-17h

Outre une crise économique et financière qui perdure, la France vient de traverser en quelques mois deux autres crises gravissimes : une crise migratoire sans précédent et une crise terroriste qui a ébranlé le pays tout entier. Alors qu’elles déterminent notre présent et notre futur, aucune ne semble vraiment sous contrôle. La difficulté des  gouvernants, quelle que soit leur couleur politique, à prévoir et surmonter ces aléas est particulièrement frappante. Tout se passe comme si le politique (les partis politiques, le personnel politique élu et son entourage) évoluait dans un monde parallèle, se laissant souvent surprendre par la dureté du réel. D’où vient ce décalage, cette difficulté à gouverner ? Il y a plusieurs raisons à cela, mais l’une d’entre elles, et non la moindre, tient au fossé qui existe entre le gouvernement et le peuple. La démocratie a été largement captée par les experts et les communicants, qui ont pour mission de faire accepter par les citoyens des décisions auxquelles ils n’ont pas été associés. La progression des partis populistes est la conséquence directe de cette dépossession du politique, de son recul. Explorer cette situation et proposer des pistes pour la dépasser, tel est l’objectif de cette journée. Elle partira de la discussion de trois ouvrages récents :
– Roland Gori, L’individu ingouvernable (Les Liens qui Libèrent, 2015).
– Eugène Enriquez (dir.) L’arrogance. Un mode de domination néo-libéral, ouvrage collectif (In Press. 2015).
– Yves Charles Zarka, L’inappropriabilité de la Terre : principe d’une refondation philosophique (Armand Colin, 2013).

Ce colloque sera suivi, le 6 février, d’un séminaire fermé destiné à approfondir les réflexions formulées la veille.

Programme 
9h00 : Accueil par Yves Charles Zarka,
9h15 : introduction par Nicolas Matyjasik et Frédéric Pierru
9h30 : Exposé par Roland Gori de L’Individu ingouvernable, discuté par Frédéric Pierru
10h30 : Pause
10h45 : Exposé par Eugene Enriquez sur L’Arrogance. Un mode de domination néo-libéral, discuté par Teresa Carreitero
11h45 : Pause déjeuner
14h15 : Exposé de Yves Charles Zarka sur L’inappropriabilité de la Terre, discuté par Nicolas Matyjasik
15h15 : Table ronde avec tous les intervenants animée par Patrick Conrath et Eric Fiat suivi d’un débat avec la salle
17h : Fin du colloque

2016-02-05