ANR-LEGICONTEST (2006-2010)

logo-anr

Concurrence de légitimité, types de contestation et forme de l’État dans les sociétés démocratiques (2006-2010)

séminaires et colloques

Yves Charles Zarka a obtenu la reconnaissance et le financement par l’ANR du programme de recherche LEGICONTEST « Concurrences de légitimité, types de contestation et transformations de la place de l’État dans les sociétés européennes » qu’il a déposé dès son arrivée à l’Université Paris Descartes. Ce programme ANR est le premier qu’ait obtenu la Faculté des Sciences Humaines et Sociales. Ce programme est réalisé en partenariat avec des membres du CEVIPOF (Centre de Recherches politiques de Sciences Po, Fondation Nationale des Sciences Politiques/ CNRS), du Centre Maurice Hauriou (Université Paris Descartes, Faculté de Droit), et de l’ICEE (Intégration et coopération dans l’espace européen, Université Sorbonne nouvelle – Paris III), ainsi qu’avec une équipe allemande du Technische Universität Dresden, Philosophische Fakultät, Institut für Politikwissenschaft, Lehrstuhl für Politische Theorie und Ideengeschichte dirigée par le professeur Hans Vorländer et deux équipes italiennes (le groupe de recherche dirigé par le professeur Francesco Saverio Trincia à l’Université de Rome «  La Sapienza », ainsi que le groupe de recherche dirigé par le professeur Gianfranco Borrelli à l’Université de Naples  « Federico II »).

Le programme LEGICONTEST aborde trois questions – 1/ les concurrences de légitimité, 2/ les types de contestation, 3/ la transformation de la place de l’État démocratique – qui sont le plus souvent traitées isolément mais dont l’articulation est essentielle si l’on entend comprendre les modifications profondes qui affectent le rapport entre l’État et la société civile dans l’espace européen aujourd’hui. Ces trois questions font intervenir quatre champs disciplinaires : la philosophie politique, la science politique, la sociologie politique et le droit public. Ces disciplines correspondent aux domaines de compétence des quatre équipes françaises mobilisées pour le projet. En outre, s’agissant des sociétés européennes, trois pays sont privilégiés en raison des différences spécifiques qu’ils présentent dans les concurrences de légitimité : la France, l’Allemagne et l’Italie.

La publication de trois volumes est, en outre, prévue aux Presses Universitaires de France. Leur originalité résidera notamment dans la perspective européenne et comparative adoptée par le programme LEGICONTEST. Ces trois volumes seront réunis sous le titre Devenirs de la démocratie. Leur but sera de fournir de véritables instruments théoriques couvrant les trois champs d’étude du programme, à savoir :

– les concurrences de légitimité

– les types de contestations

– les grandes lignes d’une réforme de l’État démocratique

Le premier volume, intitulé Démocratie, légitimité et contestation , aura pour objet la légitimité démocratique. Le deuxième volume, Réforme de l’État et résistances , portera sur la réforme de l’État : quels sont ses principes et ses objectifs ? Quelles sont les résistances éventuelles qu’elle rencontre ? Le troisième et dernier volume, Nouvelles voies de la démocratie. Perspectives européennes (France, Allemagne, Italie ), explorera les nouvelles voies de la démocratie en Europe d’un point de vue théorique, idéologique et pratique. Un Dictionnaire de la légitimité portant sur le thème de la légitimité – du point de vue du philosophique, juridique, sociologique et historique – sera réalisé en collaboration avec les participants du programme ANR.