COUTANT Alice

coutant

COUTANT Alice
Doctorante en sciences du langage (troisième année)
alice.coutant[at]gmail.com

PRESENTATION
Envisageant le genre dit « grammatical » comme le versant linguistique du système hétéronormatif qui oppose et hiérarchise masculin et féminin et prescrit l’adéquation des identités de sexe et de genre, mes recherches en analyse du discours, morphosyntaxe et lexicologie s’inscrivent dans une perspective sociolinguistique. À partir de corpus essentiellement numériques, j’analyse d’une part les usages de la bicatégorisation formelle masculin/féminin dans le lexique et les discours homophobes et transphobes et les métadiscours qui les explicitent ; d’autre part, les stratégies lexicales et discursives de contournement, de détournement ou d’éclatement de la bicatégorisation que les sujets ainsi minorisés théorisent et mettent en œuvre pour se dire et se (re)présenter en dépit de cette contrainte linguistique.

PARCOURS
– Depuis 2013 : doctorat en sciences du langage (ED180, Faculté des SHS, Paris Descartes, USPC), financement 2013-2016 Île-de-France / Institut Emilie du Châtelet, DIM « Genre, Inégalités, Discriminations ».
– 2007-2010 : master recherche en sciences du langage (Paris Ouest Nanterre La Défense)
– 2004-2007 : CPGE (Lycée Condorcet) et licence en sciences du langage (Paris Ouest Nanterre La Défense)

PUBLICATIONS
– 2017 (publication en cours) : « Transitions FtM : féminin to masculin ? Langue, genre et (re)présentation de soi », dans les actes du colloque jeunes chercheur.e.s « Genre et sciences du langage : enjeux et perspectives » (Dipralang EA739, ITIC, Montpellier 3), 20 et 21 novembre 2014, PULM.
– 2016 : Notice « Langage » dans Rennes Juliette (dir.), Encyclopédie critique du genre, La Découverte, Paris, p. 359-368.
– 2016 : « Masculin, féminin : l’indicibilité de la non-coïncidence sexe genre », dans Bailly Sophie, Ranchon Grâce & Tomc Sandra (dir.) Pratiques et langages du genre et du sexe : déconstruire l’idéologie sexiste du binarisme, EME Éditions, coll. « Proximités – Sciences du langage », Louvain-la-Neuve, p. 121-143.

SUJET DE THESE
« Masculin/féminin en français : construction et déconstruction par le genre des sexes et des sexualités »

MOTS-CLES
Langue, discours, genre, sexualité(s), représentation(s), catégorisation(s), points de vue, identité(s)

CV 2016 A.Coutant