Daniela Lapenna: Le pouvoir de vie et de mort, Paris, PUF, 2011.

lapena

Cet ouvrage a pour but de remettre en cause la possibilité de fournir une légitimation philosophique au droit du souverain à prescrire la peine capitale.

La peine de mort est-elle moralement justifiable et juridiquement légitime ? Est-il possible de mettre en cause le fondement du droit souverain à condamner à mort ?
À partir d’une analyse des différents modèles philosophico-politiques justifiant le pouvoir, et afin de problématiser le rapport entre le pouvoir souverain et la peine capitale, cet ouvrage tend à mettre en lumière la manière dont la source de légitimation du « pouvoir de donner la mort » a été défendue, tout au long des siècles, par la reconnaissance d’une base théologique à l’autorité. La tentative de déconstruire le lien entre théologie et politique et l’ouverture sur une vision normativiste du pouvoir constituent, au contraire, la base théorique de l’argumentation abolitionniste. À travers un travail théorique minutieux, mettant en lumière les insuffisances de la position favorable à la peine de mort ainsi que le concours d’éléments étrangers à la théorie du droit – tels que l’aspect rituello-sacrificiel – pour justifier l’exécution capitale, cette étude montre que si l’on place la dimension transcendante du pouvoir souverain avant l’identité morale de l’individu, alors la mise à mort du criminel peut être justifiée. Au contraire, une idée différente de la constitution du sujet impose de chercher un fondement ultime à l’inviolabilité de l’individu contre le pouvoir lui-même et donc de conclure à l’inadmissibilité morale de mettre à mort un homme, quel que soit le crime qu’il ait commis.

Table des matières

Introduction

Avant-propos
La peine de mort dans le monde : la situation actuelle
Considérations préliminaires sur la valeur de la peine

PREMIÈRE PARTIE. — THÉORIE DE L’ÉTAT ET MODÈLES JURIDIQUES
Chapitre premier. Le modèle « théocratique »
Le « peuple élu » et la loi du talion
Le Christianisme entre pouvoir spirituel et temporel
L’État islamique et la « shari’a »
Chapitre II. Le modèle « jusnaturalistico-contractualiste »
Le droit de garder la vie et le fondement du droit de punir : le modèle Hobbesien
Le droit de se faire justice soi-même : la fondation du droit de punir selon Locke
La perte de la citoyenneté : le modèle pénal chez Rousseau
Chapitre III. Le modèle « décisionniste »
La « décision exceptionnelle » : de Schmitt à Benjamin
La violence fondatrice comme « force de loi » : de Benjamin à Derrida
« Théologie politique » et « Homo sacer »

DEUXIÈME PARTIE. — ABOLITIONNISME ET ANTI-ABOLITIONNISME
Chapitre premier. L’approche « conséquentialiste » : la peine de mort comme dissuasion
L’abolitionnisme des Lumières
Une question d’utilité
La valeur morale de la prévention
Chapitre II. L’approche « déontologique » : la peine comme juste rétribution
Le modèle kantien
Le critère « œil pour œil » et « vie pour vie »
Les autres arguments du rétributivisme et les conclusions abolitionnistes
Chapitre III. Une approche « spiritualiste » : la peine comme expiation
La position d’Hegel
La rédemption attendue et la réhabilitation niée

TROISIÈME PARTIE. — PEINE CAPITALE ET REFLEXION ANTHROPOLOGIQUE : LA DYNAMIQUE SACRIFICIELLE
Chapitre premier. Le bouc émissaire
À travers la pensée de René Girard
Dynamique sacrificielle et peine de mort
La « sacralité » du condamné
Chapitre II. Une perspective psychanalytique
« Éros et Thanatos »: la dynamique sacrificielle
Freud et Reik : la fascination de la peine capitale
Chapitre III. Le rituel de l’exécution
L’échafaud entre histoire et symbole
Le corps du condamné : entre « punir et surveiller »
Délit et péché : pouvoir souverain et puissance divine

Conclusion

Daniela Lapenna est docteur de recherche en philosophie politique et juridique et membre de l’équipe de recherche PHILéPOL de l’Université Paris Descartes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s