Didier MINEUR

mineur
MINEUR Didier
Maître de conférences en philosophie
Institut d’études politiques de Rennes
104 boulevard de la duchesse Anne, 35700 Rennes
didier.mineur[AT]sciencespo-rennes.fr

PRESENTATION
Le premier champ de recherches de Didier Mineur concerne la représentation politique, et la crise qui l’affecte. Les travaux qui en relèvent se donnent pour tâche de produire une archéologie de la représentation politique comme type de rapport entre l’individu et la communauté politique marqué par un écart consubstantiel. Ses recherches actuelles se développent selon trois axes ; le premier concerne l’articulation entre Etat de droit et ordre politique démocratique, interrogée à la fois dans l’œuvre de juristes théoriciens de l’Etat de droit et dans la philosophie politique normative contemporaine, et notamment dans l’éthique de la discussion. Le second porte sur la légitimité du principe majoritaire : la recherche relève à la fois de l’histoire des idées politiques et de la théorie politique normative. Enfin, le troisième champ de travaux concerne le populisme, étudié, en collaboration avec Philippe Poirier, sous les angles du rapport à la démocratie représentative, des politiques économiques, et du rapport au religieux.
Il prépare actuellement un ouvrage sur les lois de bioéthique pour y voir les interventions de l’état en matière de bioéthique.

PARCOURS
– Maître de conférences en philosophie politique et juridique à l’IEP de Rennes
– Responsable de la filière Politique et Société de l’IEP de Rennes
– Membre du comité de rédaction de la revue Cités
– Secrétaire scientifique du Bulletin Hobbes, publié dans les Archives de philosophie

ENSEIGNEMENTS
– Histoire des idées politiques (CM 24 heures), 1e année
– Philosophie politique (CM 24 heures), 2e année
– Questions contemporaines (CM 24 heures), Centre de préparation à l’ENA
– Séminaire de 4e année (48heures), Théorie et pratique des Grands enjeux contemporains
– Conférences de méthode de « Grands Enjeux » (20 heures) en 1e année, un groupe de vingt étudiants environ.

PUBLICATIONS
– « Hobbes et Smith : subjectivation de la valeur et confrontation des désirs. De la philosophie morale à la théorie économique », in Yves Charles Zarka (dir.), Hobbes et le libéralisme, à paraître
– « La structure de la crise de la représentation politique », in Philippe Crignon, Christophe Miqueu, Représentation politique et citoyenneté, XVIIe-XXe siècle, Classiques Garnier, à paraître
– « L’écart constitutif de la représentation », dans Adeline Beaurepaire-Hernandez et Jeremy Guedj (dir.), L’entre-deux-électoral. Une autre histoire de la représentation politique en France ( XIXe-XXe siècle),U.R, 2015, p.15-33
– « L’argument philosophique chez Maurice Hauriou », dans C.Alonso, A.Duranthon, J.Schmitz (dir), La pensée du doyen Hauriou à l’épreuve du temps : quel(s) héritage(s) ?, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2015
– « La notion de volonté générale chez Carré de Malberg », in C.M. Herrera (dir.), Rousseau chez les juristes, Kimé, Paris, 2013, pp.83-95
Cités, n°56, décembre 2013,  « Après Foucault. La philosophie politique en France depuis les années 1980 », p.49-74.

 – Publications

MOTS-CLES
représentation politique ; principe de majorité ; théorie de la démocratie et de l’Etat de droit, espace public et éthique de la discussion ; populisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s