Partenaires

  • PARTENAIRE 1 : PHILÉPOL (GEPECS (puis) EA4569)

  • PARTENAIRE 2 : CEVIPOF (Sciences po. – CNRS)

Créé en 1960, et associé au CNRS depuis 1968, le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF) analyse les grands courants politiques qui façonnent les forces et les institutions politiques, ainsi que les facteurs qui contribuent à orienter les comportements et les attitudes politiques de nos concitoyens. Le CEVIPOF réunit plus de 80 chercheurs, enseignants-chercheurs,chercheurs associés et doctorants.

Le CEVIPOF est l’un des laboratoires de Sciences Po, dont le dispositif de recherche rassemble dix centres, six chaires, le Medialab et l’Ecole doctorale. International et interdisciplinaire, il contribue, par ses travaux, empiriques et théoriques, à la compréhension du changement social et politique en France, en Europe et dans les grandes démocraties contemporaines.

Le CEVIPOF est aujourd’hui le centre de référence pour l’étude de la pensée politique et des idées politiques, l’étude du vote et des comportements et attitudes politiques ainsi que l’analyse des forces politiques et sociales dans les démocraties contemporaines.

  • PARTENAIRE 3 : ICEE (paris 3)

L’équipe de recherche ICEE est une équipe pluridisciplinaire, rassemblant plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales (histoire, droit, économie, science politique, civilisations), travaillant essentiellement sur l’Europe contemporaine (XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui). À ce titre, elle occupe une place originale dans le paysage scientifique français. Riche de son expérience d’une quinzaine d’années, ce laboratoire s’est progressivement enrichi de l’apport de collègues relevant de nouvelles disciplines. Dans son programme de recherche, il collabore également avec des philosophes et des sociologues rattachés à d’autres équipes. Cette spécificité est un atout pour une mise en perspective de l’Europe dans ses diverses dimensions et donne à l’équipe les instruments nécessaires pour multiplier les objets d’analyse et approfondir la connaissance de chacun d’entre eux. Cette diversité des approches se traduit à la fois par l’appréhension de l’Europe comme aire culturelle et la prise en compte de la dimension transnationale des espaces européens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s