« Philosophie et politique à l’âge classique », Yves Charles Zarka, Editions Hermann, 2015

1

Cet ouvrage a pour objet d’élucider les concepts politiques majeurs produits par l’âge classique : la souveraineté, le pacte social, la raison d’État, le droit naturel, la tolérance, l’émancipation par la raison, les droits de l’homme, la reformulation de la problématique théologico-politique, etc. À cet effet sont examinés, entre autres, les apports de Bodin, Botero, Grotius, Hobbes, Harrington, Pufendorf, Domat, Bayle, Leibniz, Locke, Rousseau, Kant. La question qui a guidé cette enquête est la suivante : qu’est-ce que le politique pour les modernes ? Cette élucidation a pour objet de mettre en évidence les présuppositions philosophiques, voire métaphysiques, de cette pensée qui renouvelle l’idée du politique à travers la réélaboration des catégories de l’être et du paraître, de l’ordinaire et de l’extraordinaire, du pouvoir et de la légitimité, du temporel et du spirituel.
Cette démarche n’est donc pas seulement historique, mais aussi fondamentalement philosophique : si nous voulons valablement savoir en quoi l’époque contemporaine exige une remise en cause de certaines des déterminations modernes du politique et donc la construction de nouveaux concepts, il importe au préalable de savoir exactement ce qu’a été l’apport de la modernité.

Sortie le 15 janvier

Communiqué de presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s