SPURK Jan

SPURK Jan
Professeur des Universités, classe exceptionnelle 1, Sociologie
45 rue des saints-pères
75006 Paris
jan.spurk[AT]gmail.com

PARCOURS
– 1982 : Sociologue diplômé (Université de Francfort, R.F.A.)
– 1985 : Docteur en philosophie (Université de Francfort, R.F.A.)
– 1995 : Habilitation à diriger des recherches (Université d’Evry-Val d’Essonne)
– 1999 : Habilitation (Université de Francfort, R.F.A.)
– Depuis 2010 Membre du conseil du Département Sciences Sociales de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales
– Depuis 2014 : responsable de la spécialité « Sociétés contemporaines : enjeux éthiques, politiques et sociaux » du Master « Sciences de la société » pour le plan quinquennal 2014-2019
– Depuis 2013 : Membres du Conseil Scientifique de l’Observatoire des Transformations Sociales , Rabat (Maroc)
– Depuis 2004 : Coresponsable du comité de recherche Théories et histoire de la sociologie
– 2001-2006 : Membre du comité de rédaction et co-directeur de la revue Variations
– 2005-2015 : Directeur de la collection situations et critiques aux éditions PARANGON (Lyon)
Membre des conseils scientifiques des collections
Studi sull’Europa e la Società Globale, Rubbettino, Rome (Italie)
Sociologie contemporaine, Les Presses de l’Université Laval, Québec (Canada)
– Sociologie, Mimisis Edizioni, Rome
Membre des conseils scientifiques des revues
Österreichischen Zeitschrift für Soziologie (revue autrichienne de sociologie), Vienne (Autriche)
Studi di Sociologia, Milan (Italie).
– 2008 et depuis 2011 : expert pour la revue SociologieS

ENSEIGNEMENTS
– Responsable de la spécialité « Construction Européenne et Sciences de la Société » du Master « Sciences Humaines et Sociales »
– L : Société et théorie (sociologie européenne, sociologie de l’Ecole de Francfort), Sociologies contemporaines (théories critiques)
– M1 : Quelle(s) sociologie(s) pour la société européenne ?, Travail, entreprise, sociabilité en Europe
– M2 : L’espace public et la constitution du lien social en Europe, Caractère social, visions du monde, raisons d’agir
– Depuis 2014 : Séminaire public « Pratiques sociales et émergence de sens » avec Pierre-Antoine Chardel et Jean-Marc Salmon (Institut Mines Telecom)

PUBLICATIONS
Le travail dans la pensée occidentale (avec Daniel Mercure, Eds.), Presses Universitaires de Laval, Québec 2003 ; trad. portugaise : O Trabalho na Historia do Pensamento Ocidental, Editora Vozes, Petropolis, Brésil, 2005.
Europäische Soziologie als kritische Theorie der Gesellschaft, Verlag für Sozialwissenschaften, Wiesbaden 2006.
Pour une théorie critique. 13 interventions, Parangon, Lyon, 2006 ; trad. italienne : Per la Teoria critica della società, Rubbettino, Rome 2008.
Quel avenir pour la sociologie ? Quête de sens et compréhension du monde social, PUF, Paris 2006.
Désir de penser – peur de penser (Ed. avec Claudine Haroche et Eugène Enriquez), Parangon, Lyon 2006.
Du caractère social, Parangon, Lyon, 2007
Malaise dans la société. Soumission et résistance, Parangon, Lyon, 2010.
Avenirs possibles. Du bâtiment de la société, de sa façade et de ses habitants, Parangon, Lyon, 2012.
La société et son analyse. Conversations sur l’individualisme, (en collaboration avec Danilo Martucelli), Presses Universitaires de Laval/Editions Herrman, Québec/Paris, 2014.
Et si les grenouilles redemandaient un roi ?; Mimesis Edizioni, Milan, 2014 ; trad.italienne : E se le rane richiedessero un re, Mimesis Edizioni, Milan, 2015.
Espace public et reconstruction du politique (dir. Avec Pierre-Antoine Chardel et Brigitte Frelat-Kahn), Presses des Mines, Paris, 2015.
Contre l’industrie culturelle. Les enjeux de la libération, Le Bord de l’Eau, Lormont, 2016.
Au-delà de la crise ?, Éditions du Croquant, Vulaines-sur-Seine, 2016 (sous presse, septembre 2016).

ENCADREMENT D’ETUDIANTS
– Castillo Aceves Alejandro, « Le mouvement social des amapiens ».
– Chartain Lucile, « Politiques cinématographiques et image de l’Allemagne à Paris depuis 1990 ».
– Chettih Abdelouahab, « La dualité du spectre « Formation-Insertion » dans le dispositif d’insertion professionnelle: philosophie politique d’une pratique sociale ».
– Gardère Émilien, « Perspective critique d’une publicité transnationale dans le mouvement altermondialiste ».
– Garzia Eleonora, « Visions du monde concernant la dynamique Nous-Autres dans le processus de formation de « l’espace public européen ». Représentations collectives, mouvements sociaux, Völkerwanderugnen. Passé et présent ».
– Jamet Romuald, « Musiques, raisons d’agir et visions du monde des musiciens des scènes autonomes parisiennes et berlinoises ».
– Larochelle Dimitra Laurence, « Récits filmiques et image de la femme dans la politique : mythes et représentations ».
– Leuthner Katharina, « L’impact de la mobilité internationale académique et professionnelle sur la vision du monde des employé(e)s français(e)s et allemand(e)s ».
– Seydieh Sam, « Dynamiques mémorielles, visions du monde et raisons d’agir : la déportation pour motif d’homosexualité dans le militantisme gay et lesbien en France ».
– Yilmaz Ayça, « Consentement et résistance au travail: vers la révolte des « cols blancs » en Turquie ? »

MOTS-CLES
Théorie critique, soumission, résistance, société, espace public, liberté, individu